PISA – TIMSS : comprendre les évaluations internationales



Comprendre les évaluations internationales sur les acquis des élèves

Alors que PISA revient tous les trois ans dans les débats sur l’école, l’enquête internationale TIMSS est moins connue du grand public, la France n’y ayant pas participé depuis 20 ans.

Il est souvent donné une image réductrice des enquêtes internationales, sous la forme de palmarès internationaux, alors que celles-ci regorgent d’informations riches sur les élèves et les contextes d’apprentissage. Ces palmarès sont à manier avec prudence compte-tenu des marges d’erreur. Dans PISA, les pays quand ils sont dans ou hors de l’OCDE, peuvent avoir leur comparabilité très limitée, car seuls les enfants de 15 ans scolarisés sont considérés dans PISA. Or selon les pays, la cohorte scolarisée à cet âge diffère largement. Mieux vaut donc, au-delà des palmarès et au-delà de la photo instantanée sur le score national du pays, plonger dans le détail des études et chercher à en décortiquer les différentes dimensions. Par exemple, dans PISA, les connaissances scientifiques en science et leur sous-domaine mais aussi les compétences et connaissances sur la science comme démarche scientifique. Les résultats des élèves ne sont pas identiques sur ces deux dimensions.

Le Cnesco ne présente pas les derniers résultats de ces évaluations. Il s’attache à décrire leur construction et à analyser les contenus des tests proposés aux élèves.