Collaboration entre acteurs


Si la vidéo ne s’affiche pas, cliquez ici.


Comment mettre en place un co-enseignement efficace ?
Philippe TREMBLAY, université Laval (Canada)

À retenir

  • La co-intervention est un système dans lequel deux individus dont les postes ne sont pas les mêmes interviennent auprès d’un élève, au sein ou hors de la classe, avec une diversité de pratiques. Le coenseignement est la situation dans laquelle deux enseignants interviennent au sein d’une même classe, avec un statut égal.
  • Les recherches ont montrées que le coenseignement a un effet globalement positif sur les résultats des élèves, notamment ceux en difficulté scolaire, et sur le développement professionnel des enseignants.
  • Pour que le coenseignement soit efficace, sept critères doivent être respectés : la participation volontaire, l’égalité, les buts communs, la responsabilité partagée, le partage des expertises, l’imputabilité partagée, et l’intensité et la structure.

Pourquoi et comment assurer une continuité dans les pratiques enseignantes relatives à la différenciation pédagogique ?
Monica GATHER-THURLER, université de Genève (Suisse)

À retenir

  • Collaborer au sein des cycles est indispensable pour assurer l’efficacité de ceux-ci, mais demande la (re)définition des niveaux et domaines de responsabilité, une coordination entre enseignants et la fin relative de la souveraineté au sein de la classe.
  • L’établissement est le lieu pertinent pour le développement des cycles, grâce aux projets d’établissement et à la coopération professionnelle locale.
  • Pourtant, des questions persistent : comment transformer les pratiques ? Comment identifier et développer les organisateurs formels et informels des cycles, et les maintenir durablement ?