Quatre missions au service de l'école

Appuyé sur des recherches scientifiques pluridisciplinaires de haut niveau, le Cnesco est construit comme une chambre d’intermédiation entre le monde de la recherche, la communauté éducative et la société civile. Le Cnesco continue donc à produire une recherche d’excellence caractérisée par ses dimensions pluridisciplinaires et internationales dans le domaine de l’éducation (mission n°1), des outils efficaces d’échange, de dissémination scientifique et de création de consensus (mission n°2), centrée sur les conférences de consensus et de comparaisons internationales. Il développe en outre des activités de formation/accompagnement à la réforme des acteurs de terrain (mission n°3), et accentue son rayonnement à l’international (mission n°4).

Misson 1 : une production scientifique de haut niveau

Grâce à un réseau scientifique de plus de 390 chercheurs, qui a pour vocation à s’étendre en fonction des thématiques traitées, le Cnesco a développé depuis sa création en 2013 un contenu scientifique de haut niveau, dans une perspective de comparaisons internationales, fondé à la fois sur des productions originales, mais aussi des synthèses de littérature scientifique déjà produites. En effet, les décideurs et praticiens de terrain ont besoin tout autant de recherches nouvelles, que d’un accès facilité à des bilans scientifiques des conclusions de la recherche existante.

Les activités du nouveau Cnesco sont en priorité centrées sur le domaine scolaire, mais sur certaines thématiques, elles peuvent embrasser également l’enseignement supérieur (formation continue des personnels d’éducation, orientation Bac -3/Bac +3, citoyenneté, évaluation des élèves/étudiants, parcours personnalisés, etc.).

Mission 2 : une stratégie de dissémination et d’engagement des praticiens et décideurs de terrain

Soutenu par des outils classiques de dissémination (politique éditoriale de vulgarisation des productions scientifiques, etc.), le Cnesco continue de développer des formats d’activité permettant la participation des décideurs et des acteurs de terrain de la communauté éducative au sens large (enseignants, personnels d’encadrement, élèves, parents, entreprises, collectivités territoriales, monde associatif, étudiants, enseignants-chercheurs…).

Mission 3 : des formations innovantes aux côtés du MENJ et du MESR

Fondée sur un accompagnement dual d’universitaires et de praticiens experts de la communauté éducative au sens large (ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, collectivités territoriales, associations, etc.), ces formations continues innovantes, inter-catégorielles et inter-institutions, visent à accompagner les praticiens et décideurs de terrain dans la mise en œuvre des réformes structurelles et pédagogiques.

Mission 4 : le rayonnement à l’international

L’expertise du Cnesco en méthodologie d’évaluation scientifique et participative, est aujourd’hui reconnue à l’international.

La coopération internationale au cœur des projets du Cnesco

AI4T : l’intelligence artificielle pour et par les enseignants

Comment aborder avec confiance les grands défis de l’intelligence artificielle dans l’éducation ? Quelles connaissances nouvelles sont disponibles ? L’intelligence artificielle peut-elle aider les enseignants dans leur travail ? Et si oui, comment les encourager à en faire un usage éclairé ? Ce sont les questions auxquelles s’intéressent les partenaires du projet européen AI4T, Artificial intelligence for Teachers (L’intelligence artificielle pour les enseignants), coordonné par FEI (France Éducation international), auquel des membres du Cnesco et du laboratoire Foap du Cnam participent.

» En savoir plus sur le projet AI4T

• Les conférences de consensus du Cnesco s’exportent à l’étranger 

Le Cnesco a été invité par la Conférence des ministres de l’éducation des états et gouvernements de la francophonie (Confemen), à présenter sa méthodologie scientifique et participative, innovante en matière de production et de diffusion de travaux de recherche, et de réflexion sur les politiques éducatives et leur mise en œuvre. Au terme d’échanges nombreux et fructueux, auxquels a été associée l’AFD (Agence française du développement), le Cnesco a abouti à un accord pour un partenariat de deux années avec la Confemen, ayant pour objectif l’organisation d’une conférence de consensus en mars 2024.

Trois pôles d'étude

En s’appuyant sur les missions développées par le Cnam et l’audition de multiples membres de la communauté éducative, le Cnesco a organisé ses activités en trois pôles d’étude, déclinés en neuf thématiques.