Compréhension en lecture


Le Cnesco et l'Institut français de l'Éducation (Ifé) ont organisé une conférence de consensus intitulée "Lire, comprendre, apprendre : comment soutenir le développement de compétences en lecture ?" (mars 2016).

 

En résumé

La maîtrise de la lecture est une composante essentielle de la réussite scolaire, un facteur d’intégration dans la société et un atout majeur pour approfondir sa connaissance du monde, des autres et de soi.

« Savoir lire » est une compétence centrale qui progresse de la maternelle à l’enseignement supérieur. Au-delà des premiers apprentissages, l’enseignement de la lecture évolue au cours du temps et ne peut pas se restreindre aux seuls moments du cours de français. De plus, le développement du numérique modifie les habitudes de lecture et doit donc être pris en compte dans le cadre de l’apprentissage.

La conférence de consensus s’est attachée à préciser et à approfondir la mise en oeuvre et la traduction des principaux phénomènes en jeu dans l’apprentissage de la lecture dans les pratiques pédagogiques, lors de la scolarité obligatoire.

Synthèse et recommandations

Chiffres clés

  • En 2015, 40 % des élèves sont en difficulté à la sortie de l’école primaire : ils ne sont pas en capacité d’identifier le sujet principal d’un texte, de comprendre des informations implicites et de lier deux informations explicitées séparées dans le texte (CEDRE 2015).
  • À l’entrée en 6e, un élève sur cinq avait des difficultés liées à la connaissance de mots du langage courant (stable depuis 2007) (Depp 2015 – réponses au test SPEC 6).
  • 40,5 % des élèves de 15 ans ne maîtrisent pas la lecture ; 21,5 % sont même en grande difficulté. Les écarts de niveau entre les élèves les plus performants et les moins performants sont très importants (PISA 2015).

Ressources

Conférence virtuelle interactive

Partenaires