Nombres et calcul au primaire


Le Cnesco et l'Institut français de l'Éducation (Ifé) ont organisé une conférence de consensus intitulée "Nombres et opérations : premiers apprentissages à l'école primaire" (novembre 2015).

 

 

En résumé

La maîtrise des nombres et du calcul est primordiale dans le parcours scolaire des élèves. Elle est également essentielle pour l’autonomie du futur citoyen face à des situations de la vie quotidienne dans lesquelles des nombres interviennent. Alors que la proportion actuelle d’élèves en difficulté en fin d’école primaire est préoccupante, le Cnesco a dressé un état des lieux précis des acquis des élèves qui souligne les difficultés récurrentes qu’ils rencontrent sur les fractions et les nombres décimaux ainsi que sur la maîtrise des opérations.

Les résultats de l’enquête internationale TIMSS effectuée en 2015 auprès des élèves de CM1 ont confirmé cette situation, qui place la France à l’avant-dernier rang des pays de l’OCDE, juste devant le Chili. Les taux de réussite à certains exercices rendus publics semblent également attester qu’une majorité d’élèves (à ce stade de leur scolarité) rencontrent des obstacles quand il s’agit d’utiliser les fractions ou de raisonner à partir d’informations numériques. L’enquête TIMSS alerte aussi sur le fait que la proportion des meilleurs élèves est nettement plus faible en France que dans les autres pays de l’OCDE ayant participé à l’enquête.

Outre une synthèse de la recherche qui a permis d’identifier des enjeux d’apprentissage cruciaux dans le domaine des nombres et du calcul, une étude menée pour le Cnesco a mis en avant la profusion de manuels scolaires et leur diversité de contenus et de rythmes. Les manuels fixent ainsi les enseignements pour le professeur, mais ne répondent pas toujours aux rythmes d’apprentissage des élèves.

Chiffres clés

  • Les évaluations nationales montrent que 42 % des élèves ont une maîtrise fragile des mathématiques, voire de grandes difficultés à l’issue de l’école primaire. Ce score est confirmé par l’enquête TIMSS 2015 (contre 25 % en moyenne dans les pays ayant participé à l’enquête).
  • En France, 21 % des élèves de fin de CM1 atteignent un niveau élevé selon TIMSS 2015, alors qu’ils sont 36 % en moyenne dans les pays de l’OCDE.
  • En CE2, la place accordée au domaine « Nombres et calcul » peut varier de 37 % du contenu total à 67 % selon le manuel scolaire choisi.

Synthèse et recommandations

Ressources

Conférence virtuelle interactive

Partenaires